Voiture électrique : quelle est son autonomie réelle ?

Autonomie d’une voiture électrique : tout comprendre


Autrefois, la voiture électrique possédait une autonomie limitée et permettait d’effectuer des trajets urbains et péri-urbains uniquement. Ce n’est plus le cas aujourd’hui : l’amélioration continue des batteries et l’installation de points de recharge partout en France permettent aux véhicules électriques d’envisager tous les trajets, même les plus longs. Quelle est l’autonomie d’une voiture électrique ? Comment l’augmenter ? Qovoltis répond à vos questions. 

 Quelle distance une voiture électrique peut-elle parcourir avec une charge ?

 L’autonomie d’une voiture électrique dépend largement de la capacité de sa batterie : plus elle est élevée, plus le véhicule peut parcourir de kilomètres avec une recharge. Avec les progrès technologiques et la conception de modèles toujours plus puissants, les conducteurs ont désormais la possibilité de choisir parmi des véhicules aux capacités très différentes.

 L’autonomie annoncée par les constructeurs varie entre 150 km et 600 km  (pour les voitures les plus performantes). En pratique, cela correspond à une autonomie réelle allant de 100 à 500 km en moyenne.

 Le saviez-vous ?
La voiture électrique fonctionne grâce à une batterie au lithium-ion. Son principal avantage : son autonomie. Elle possède d’excellentes capacités de stockage et peut emmagasiner jusqu’à 3 à 4 fois plus d’énergie que d’autres technologies de batteries.  

Quelle autonomie choisir selon son usage ?

Les conducteurs soucieux de tomber en panne sont souvent tentés de choisir une voiture ayant le plus d’autonomie possible. Or, prendre en compte la capacité de la batterie ne suffit pas : les habitudes importent également.

En France, 77 % des conducteurs font ainsi moins de 100 km par jour. Cela correspond à des trajets courts et moyens (travail, courses, etc.) pour lesquels des voitures de type citadine électrique suffisent largement. Des modèles comme la Renault Zoe ou la Peugeot e-208 possèdent une autonomie annoncée allant jusqu’à 395 km par exemple.

De plus, le réseau d’infrastructures de recharge se développe rapidement en France. Il est aujourd’hui facile de recharger son véhicule électrique, même sur autoroute. Pour effectuer de longues distances, des bornes de recharge publiques haute puissance (ou Superchargeur) sont accessibles et permettent de faire le plein de sa batterie en quelques dizaines de minutes.

Pour les habitués des longs trajets, des modèles plus puissants existent notamment du côté des SUV et des berlines. Parmi elles : la Nissan Leaf e+ (jusqu’à 385 km) et la BMW iX3 (jusqu’à 460 km).

Pour choisir une capacité de batterie adaptée à votre usage, calculez le nombre de kilomètres réalisés au quotidien et optez pour une autonomie supérieure au résultat obtenu. Si vous avez un doute, les constructeurs offrent la possibilité d’effectuer un essai. Une solution pratique pour vérifier qu’un modèle répond parfaitement à vos besoins.

 >  À lire aussi : En combien de temps puis-je recharger ma voiture électrique  

Comment optimiser l’autonomie de sa voiture électrique ?

 La capacité de la batterie n’est pas le seul facteur qui affecte l’autonomie d’une voiture électrique. Pour l’optimiser, voici quelques gestes à adopter au quotidien : 

  •   Réduire l’usage de la climatisation et du chauffage

Tous deux consomment entre 10 à 20 % de l’autonomie de votre voiture. Pour conserver une température confortable tout en préservant votre batterie, activez le mode « Eco ». Si votre voiture le propose, vous pouvez également utiliser la fonction préchauffage. Elle peut s’activer jusqu’à une heure avant votre départ et réchauffe ou climatise l’habitacle lorsque le véhicule est branché à un point de recharge.
A noter : Ouvrir les fenêtres augmente sensiblement la résistance à l’air du véhicule. Mieux vaut privilégier la climatisation. 

  •   Privilégier l’éco-conduite

L’autonomie d’une voiture augmente ou diminue selon le style de conduite. Rouler vite, appuyer trop souvent sur le frein… sont autant de comportements qui augmentent la consommation d’énergie. Si vous souhaitez parcourir davantage de kilomètres avant la prochaine recharge, il est conseillé de rouler plus lentement (entre 70 et 90 km/h) et d’anticiper les changements d’allure avec le freinage régénératif. Pour vous aider à adopter une conduite économique, les voitures proposent généralement un mode Eco. Son principe : adoucir la puissance du moteur durant les accélérations et réduire la puissance de la climatisation. 

  •   Gonfler ses pneus et alléger la voiture

Des pneus sous-gonflés augmentent la consommation d’énergie. Pensez-y, surtout avant un long trajet ! Délestez également votre voiture des objets lourds et que vous n’utilisez pas, comme un porte-vélo ou une galerie de toit.

 >  À lire aussi : Batterie d’une voiture électrique : 5 bonnes habitudes pour la préserver

Sources : Automobile PropreCaroom

Articles
similaires

Batterie de voiture électrique
01 décembre 2022

SOH d’une batterie : comment l’obtenir et l’interpréter ?

Piles électriques de tous les formats
23 novembre 2022

Voiture hydrogène VS voiture électrique : bien comprendre la différence

14 novembre 2022

Entretenir sa voiture électrique : quand, comment et à quel coût ?

Illustration voiture Cycle wltp
19 septembre 2022

Cycle WLTP : tout savoir sur cette nouvelle homologation