Batterie d’une voiture électrique : 5 bonnes habitudes pour la préserver

Pour profiter de votre voiture électrique sur le long terme, il est important de prendre soin de sa batterie. Cette pièce maîtresse nécessite en effet quelques précautions. Pour préserver sa capacité d’autonomie, voici cinq bonnes pratiques à connaître.

1. Favoriser les petites recharges

La batterie d’une voiture électrique possède un nombre limité de cycles de charge avant de commencer à perdre ses capacités. Pour une batterie au lithium-ion, il se situe entre 1 000 à 1 500 cycles (un cycle équivaut à une charge et décharge complète). Cette moyenne varie selon la technologie employée, la taille de la batterie ou encore les conditions d’utilisation.

C’est pourquoi les charges longues ont tendance à fatiguer la batterie. Si vous effectuez de petits trajets au quotidien, privilégiez les petites recharges (entre 15 % à 50 %) qui contribuent à allonger sa durée de vie.

Le saviez-vous ?
La taille d’une batterie influe sur sa longévité. Une grande batterie peut supporter un plus grand nombre de cycles de charge et résiste généralement mieux à la chaleur. Sur une distance de 500 kilomètres par exemple, une batterie de 40 kWh nécessitera deux recharges tandis qu’une batterie de 80 kWh n’en demandera qu’une.

2. Ne pas surchauffer sa batterie

Une batterie régulièrement soumise à un excès de chaleur peut se dégrader prématurément. C’est pourquoi il est conseillé de :

  • Patienter avant et après la recharge
    Lors d’une conduite trop nerveuse ou de trajets longue durée, la batterie monte en température. Pour ne pas la détériorer, attendez qu’elle refroidisse avant de la recharger ou de reprendre la route.De même, laissez-lui du temps pour se réchauffer après de longues heures passées dans le froid. À moins d’intégrer un système de régulation thermique (comme les Tesla), une recharge trop brusque pourrait nuire à sa durabilité.
  • Ne pas stationner son véhicule en plein soleil
    Pour que votre batterie ne perde pas en capacités, garez votre voiture à l’ombre dans un garage ou un parking souterrain.

3. Utiliser son véhicule quotidiennement

Pour bien fonctionner, la batterie doit être utilisée régulièrement, même s’il ne s’agit que de courts trajets. En cas d’immobilisation forcée pendant plusieurs semaines, les constructeurs recommandent de conserver la batterie à un niveau de charge compris entre 50 et 80 %. Vide et non utilisée, elle risque de s’user. Cela s’explique par le vieillissement prématuré des cellules.

4. Adopter une conduite souple

Pour éviter que votre batterie ne se décharge trop vite, limitez les coups d’accélération et de freinage brusques et répétés. Une conduite sportive peut échauffer la batterie et réduire son autonomie sur le long terme. Si possible, privilégiez le mode de conduite « éco » de votre voiture.

5. Limiter le mode de recharge rapide

Les bornes de recharge publiques et les superchargeurs proposent un mode de recharge rapide (DC), voire ultra-rapide. S’il reste pratique sur des longues distances ou pour une urgence, son utilisation répétée peut amener à une détérioration précoce de la batterie. Elle dégage énormément de chaleur et doit être employée occasionnellement.

La meilleure solution ? Rechargez votre voiture sur une wallbox comme Qovoltis. Cette solution intelligente pour particuliers, copropriétés et professionnels propose deux modes de recharge :
optimisé : il est piloté automatiquement par la borne pour recharger votre voiture à moindre coût ;
rapide : pour recharger votre véhicule le plus rapidement possible et à la puissance la plus élevée disponible sur l’infrastructure électrique.

Vous disposerez d’un moyen de recharge sécurisé, intelligent et performant pour rouler en toute sérénité au quotidien.

À lire aussi : Faut-il choisir une borne de recharge rapide pour sa voiture électrique ?

Sources : Caroom, ChargemapBlog, Motortrend.

 

Articles
similaires