V2L : et si votre voiture alimentait vos appareils électriques ?

Chaque année, les constructeurs dévoilent des voitures électriques toujours plus autonomes et innovantes. Certaines proposent des fonctions séduisantes, permettant d’étendre les usages possibles de votre véhicule et d’améliorer votre quotidien.
Parmi elles : le V2L. Zoom sur le fonctionnement et les intérêts de cette technologie. 

V2L : de quoi parle-t-on ?

 La fonction V2L signifie « vehicle to load » (en français, « du véhicule à la recharge d’un consommateur électrique »). Elle repose sur un système de charge bidirectionnelle dont le principe est de puiser de l’énergie dans la batterie de votre voiture afin d’alimenter un appareil électrique.
Cette technologie possède d’autres déclinaisons, comme le V2H (« vehicle to home ») ou V2B (« vehicle to building »). Le principe est le même, mais son usage se limite au réseau électrique d’une habitation ou d’un bâtiment.
Contrairement aux solutions comme le V2H, la fonction V2L est utilisable immédiatement et ne nécessite pas d’installation particulière. Il est possible de brancher un appareil à sa voiture grâce à :

  une prise V2L intégrée dans le véhicule ;

  un adaptateur à plugger au connecteur Type 2 (la prise de charge située à l’extérieur du véhicule). Il présente une prise de type domestique E/F et fonctionne même lorsque le moteur est coupé.

Pour information
Un terme plus générique existe : le V2X pour « vehicle to everything ». Il regroupe l’ensemble des utilisations possibles de la charge bidirectionnelle comme le V2L, le V2B ou encore le V2G.

   À lire aussi : V2H : quand votre voiture alimente votre maison 

Quels sont les avantages concrets du V2L ? 

À l’heure actuelle, seules quelques voitures comme la Kia EV6 ou la Hyundai Ioniq 5 proposent la fonction V2L. En plein développement, elle reste pour l’instant limitée à 3,6 kW de puissance. Cela équivaut à une prise domestique 230 V 16 A, ce qui est largement suffisant pour alimenter de nombreux appareils électriques. Au quotidien, le système V2L offre ainsi de nombreuses possibilités : 

  •   Alimenter des appareils électriques en extérieur :

Téléphone, télévision, ordinateur, barbecue, éclairage… En permettant de charger un appareil électrique, la technologie V2L s’avère pratique pour camper, déjeuner dehors ou encore entretenir un espace vert. Elle permet notamment aux artisans de brancher leur outillage sans recourir à un groupe électrogène, de recharger des solutions de petite mobilité (vélo ou trottinette électrique) ou encore de gonfler un matelas pneumatique en camping.   

  •   Dépanner en cas de coupure d’électricité :

Grâce à la prise électrique du système V2L, il est possible d’alimenter un appareil de votre maison en cas de coupure de courant. À l’aide d’une rallonge, vous pouvez faire fonctionner un congélateur ou une télévision en attendant la venue d’un technicien par exemple. 

  •   Recharger une autre voiture électrique :

Plus encore, cette technologie pourrait permettre aux voitures de se recharger entre elles : on parle alors de V2V « vehicle to vehicle ». Pour être fonctionnelle, elle nécessite néanmoins l’usage d’un câble spécifique Type 2/Type 2 et davantage de puissance (3,6 kW reste encore insuffisant). 

Une fois le V2L déployé, des services comme Chargemap ou des planificateurs d’itinéraire pourraient intégrer cette technologie pour ses utilisateurs. S’ils le souhaitent, des véhicules ayant de la batterie pourront ainsi proposer des kilowatts pour dépanner ou répondre à des appels à l’aide de la communauté. À l’avenir, le développement d’un réseau d’entraide pourrait faciliter l’usage de la voiture électrique, notamment dans des lieux où les points de recharge sont peu présents (en rase campagne par exemple).

Sources : YoutubeAutomobile-PropreAvem

 

Articles
similaires