Entretenir sa voiture électrique : quand, comment et à quel coût ?

Entretenir sa voiture électrique : quand, comment et à quel coût ?

 Avoir une voiture électrique, c’est profiter d’un véhicule avec une mécanique considérablement simplifiée. Contrairement à une voiture diesel ou essence, l’entretien est donc nettement moins contraignant et onéreux. Comment effectuer la maintenance de sa voiture électrique ? Quand le faire et à quel coût ? Qovoltis répond à vos questions.  

Voiture électrique : combien coûte l’entretien ?

 En matière d’entretien, la voiture électrique possède un réel avantage : son nombre de pièces réduit. Contrairement à une voiture thermique, vous n’avez plus à vous soucier d’éléments comme la boîte de vitesses, l’embrayage ou encore les bougies. Grâce à sa mécanique simplifiée, le temps et les dépenses alloués au remplacement des pièces sont considérablement allégés. L’entretien d’une voiture électrique est ainsi 20 à 40 %* moins cher que celui d’une voiture thermique.

 Son coût dépend principalement de l’état de votre voiture et des opérations requises. Les principaux éléments à vérifier sont : 

  •   Le moteur

De par sa conception simplifiée, cet élément est peu sujet à l’usure. Avec une voiture électrique, vous n’avez plus besoin de faire la vidange ou de changer le filtre à huile. Il est toutefois conseillé de faire vérifier son moteur régulièrement : des défauts de fonctionnement amènent en effet à des problèmes de consommation, voire des pannes.

 

  •   Les plaquettes de frein

La plupart des voitures électriques intègrent un système régénératif permettant de récupérer l’énergie produite lors du freinage pour recharger la batterie. Les freins sont très peu sollicités et durent plus longtemps que sur une voiture thermique, d’autant plus si l’on adopte un mode de conduite doux.

 

  •   Les fluides

Dans une voiture électrique, 3 fluides doivent être régulièrement renouvelés : le liquide de refroidissement (pour le moteur et la batterie), le liquide lave-glace et le liquide de frein. Pour certains véhicules électriques comme la Tesla Model S, il faut également remplacer le liquide de transmission.

 

  •   Le cas particulier de la batterie

La batterie de traction est un élément essentiel de la voiture. Seul bémol : son coût se chiffre à plusieurs milliers d’euros. Heureusement, la plupart des constructeurs proposent une garantie qui vous protège contre le risque de perte d’autonomie. Elle s’étend de 8 à 10 ans selon les modèles, ou sur 160 000 km à 240 000 km. Généralement, la batterie doit être changée quand sa capacité de stockage descend en dessous de 70 %. Elle ne demande donc pas d’entretien particulier, mais un diagnostic occasionnel pour vérifier son état.

 

D’autres coûts sont à prévoir et concernent les points de contrôle récurrents à tous types de véhicules comme :
  les essuie-glaces ;
  les pneumatiques ;
  la direction assistée ;
  la suspension ;
  la carrosserie ;
  le système de climatisation.

  

Qui doit réaliser l’entretien de la voiture électrique ? 

Entretien des pneus, changement des balais d’essuie-glaces, remplacement des liquides… Ces opérations peuvent être effectuées par vos soins. Toutefois, il est impossible – et fortement déconseillé – de procéder seul à l’ensemble de l’entretien. La voiture électrique embarque en effet des technologies avancées et certaines vérifications se font sous forte tension (400 à 700 vols). Les risques d’électrocution ne sont pas à prendre à la légère. 

Le passage à la voiture électrique est encore récent, et tous les garages ne sont pas encore qualifiés pour réaliser les contrôles. Pour entretenir votre véhicule, il est donc indispensable de se rendre chez un professionnel habilité (qualification B2VL et B2TL) et possédant les équipements adéquats. Vous pouvez aussi faire le choix de la sécurité et de la tranquillité en souscrivant un contrat d’entretien proposé par la plupart des constructeurs et concessionnaires. 

Dans un centre agréé, le contrôle se fait conformément aux préconisations du constructeur. Toutes les pièces sont inspectées, dont certaines sont propres à la voiture électrique (câble de charge, prise de recharge, coffre à batteries, etc.). 

 

Quand effectuer le contrôle technique de sa voiture électrique ? 

Dans les pays de l’Union européenne, les véhicules électriques ont l’obligation d’effectuer un contrôle technique tous les 2 ans après leur 4e anniversaire. 

Du côté des constructeurs, un contrôle technique tous les 30 000 km est préconisé, contre 15 000 km pour une voiture essence. Notre conseil : ne le négligez pas ! Une maintenance régulière vous évitera des coûts de réparation d’urgence liés à un manque d’entretien et assurera la sécurité optimale de votre voiture. 

Le saviez-vous ?

Le coût d’entretien d’une voiture électrique va probablement baisser dans les prochaines années. Avec les progrès technologiques, les constructeurs proposent des modèles toujours plus performants et autonomes, et inévitablement moins chers à entretenir. De plus, le prix de la batterie diminue au fil des années. En 2010, son prix s’élevait à 1 200 $/kWh, contre 132 $/kWh en 2021. Les experts estiment que son prix moyen pourrait descendre à 100 $/kWh d’ici 2024.

 

À lire aussi : Quel est le prix réel d’une voiture électrique ?

 

 *sources :
https://selectra.info/energie/guides/conso/voiture-electrique/entretien
https://www.norauto.fr/revision-vehicule-electrique.html

Articles
similaires

Batterie de voiture électrique
01 décembre 2022

SOH d’une batterie : comment l’obtenir et l’interpréter ?

Piles électriques de tous les formats
23 novembre 2022

Voiture hydrogène VS voiture électrique : bien comprendre la différence

Prise de recharge à l'avant d'un véhicule électrique
18 octobre 2022

Voiture électrique : quelle est son autonomie réelle ?

Illustration voiture Cycle wltp
19 septembre 2022

Cycle WLTP : tout savoir sur cette nouvelle homologation