Voiture électrique : Quelle différence entre un chargeur classique et un superchargeur ?

Avec le développement des véhicules électriques et des points de recharge, nombreux sont les conducteurs qui s’interrogent sur le mode de recharge à privilégier. Lors de vos recherches, vous avez sans doute lu le terme de « superchargeur ». Quelle est la particularité de ce chargeur et où le trouver ? Pouvez-vous l’utiliser sur votre véhicule ? Explications.

Le Superchargeur de Tesla : quésaco ?

Le Superchargeur (ou Supercharger en anglais) est un chargeur pour véhicule électrique proposé à l’origine par le constructeur américain Tesla. Les superchargeurs Tesla sont accessibles – pour le moment – aux voitures électriques Tesla uniquement, à savoir les Model S, Model X, Model 3 et Model Y. Mais il existe d’autres marques de superchargeurs accessibles aux autres marques de véhicules.

Sa caractéristique ? Il est capable de délivrer des puissances électriques allant jusqu’à 250 kW. Pour une voiture Tesla Model S, cette capacité permet de recharger jusqu’à 322 kilomètres en 15 minutes.

Par sa puissance, le Superchargeur est surtout adapté aux longs trajets. Il existe également un Superchargeur dit « urbain », plus compact que le Superchargeur standard. Comme son nom l’indique, il a été déployé en zones urbaines (garages, parkings de centres commerciaux, etc.) mais présente une différence par rapport au modèle original : il fournit une capacité de 72 kW.

Bon à savoir
Dans un tweet publié le 20 juillet 2021, Elon Musk, le PDG de Tesla, a confirmé que le réseau de Superchargers sera prochainement accessible aux véhicules de constructeurs automobiles concurrents. Aucune modalité (coût de la recharge, nécessité d’un adaptateur ou non) ni date officielle n’ont toutefois été précisées à ce jour.

Le superchargeur des bornes de recharge publiques

Si le terme « Supercharger » appartient au constructeur Tesla pour qualifier son réseau de points de recharge, il peut également faire référence aux chargeurs des bornes de recharge haute puissance ouvertes au public et proposés par plusieurs fabricants. À l’instar des bornes Tesla, ces installations sont conçues pour recharger les véhicules le plus rapidement possible.

À disposition du public, ces solutions de recharge sont généralement installées sur les autoroutes, parkings de centres commerciaux et près des restaurants et conviennent à tous les modèles de voitures. Elles sont dotées d’un niveau de puissance inédit allant de 50 kW à 350 kW, soit l’équivalent de la puissance électrique alimentant entre 10 et 50 maisons. Grâce à la haute intensité délivrée, votre véhicule peut ainsi récupérer 80 % de son autonomie en moins de 30 minutes*.

Pour pouvoir fournir une puissance aussi importante, ces bornes utilisent du courant continu (DC). La recharge ne se fait pas avec votre câble habituel, mais avec celui fourni par l’installation qui se branche directement sur la prise de votre voiture. Pour supporter la puissance du courant, ce câble de « Mode 4 » est plus épais et possède ses propres spécificités.

Le superchargeur pour un usage privatif (particuliers, entreprises, copropriétés) : c’est possible ?

Comme mentionné précédemment, les Superchargeurs Tesla et les chargeurs de bornes à très haute puissance utilisent du courant continu et possèdent leurs propres connecteurs et câble de recharge. Il s’agit d’installations spécifiques, faisant appel à une technologie de pointe et à des normes de sécurité très strictes. Selon l’Association pour le développement de la mobilité électrique (Avere), ce type de chargeur ne représente que 6 % des points de recharge en France. Étant donné leur puissance, une recharge trop fréquente peut endommager la batterie du véhicule. Il est donc conseillé de limiter le recours au Superchargeur (une fois par semaine pour les véhicules Tesla par exemple). De plus, ces chargeurs représentent un investissement conséquent comparé à une borne murale.

Les superchargeurs ne sont donc pas adaptés à des usages privatifs et ne sont d’ailleurs pas intéressants pour la plupart des conducteurs qui rechargent leur véhicule à domicile. L’usage des bornes à haute puissance se fait généralement lors de longs voyages (aires d’autoroutes) ou pour une recharge d’appoint à destination (courses au supermarché par exemple).

De plus, les bornes de recharge murales (ou wallbox) proposées aux particuliers, copropriétés et entreprises sont des installations qui utilisent du courant alternatif (AC). Pour effectuer la recharge, vous pouvez utiliser le câble fourni avec votre véhicule (appelé de « Mode 3 »). Cela ne signifie pas qu’il est impossible de recharger rapidement votre voiture : il existe en effet des bornes dotées d’une puissance allant jusqu’à 22 kW sur un réseau triphasé comme celles de Qovoltis, proposant des modes de recharge accélérés.

Cette borne performante et intelligente envoie du courant à 3,7 kW minimum et peut aller jusqu’à 22 kW en triphasé. À chaque usage, la recharge est lancée à la puissance maximum acceptée par votre véhicule, tout en prenant en compte les contraintes existantes comme les appareils allumés dans le foyer (pour les particuliers) et la puissance maximale tolérée par le réseau électrique. De plus, ces bornes sont éligibles à des aides financières afin de vous aider à réduire le coût d’achat et d’installation de votre solution de recharge pour véhicule électrique.

À lire aussi : Installation d’une borne de recharge électrique : à quelles aides avez-vous droit ?

*https://www.isiohm.fr/actualites/les-differents-modes-de-recharge-dune-voiture-electrique

Sources : Wikipédia, Numerama, Citroën.

 

Articles
similaires

Voiture branchée à une borne de recharge Qovoltis dans un parking
31 mai 2022

Électrifier votre flotte entreprise : quelles aides et subventions en 2022 ?

Un parking de copropriété équipé de bornes de recharges
18 avril 2022

Puis-je recharger ma voiture électrique en appartement ?

Deux personnes se serrent la main devant une nouvelle voiture.
07 mars 2022

Voitures électriques : ce qui vous attend en 2022

Une main tient une montre
28 février 2022

Combien de temps avant que ma voiture électrique ne soit chargée ?