Quand la voiture électrique Vehicle-to-Grid (V2G) alimente votre réseau

Imaginez que votre voiture électrique ne vous serve pas juste à vous déplacer. La technologie V2G, ou « Véhicule-to-grid », permet à votre véhicule de réinjecter une partie de l’électricité stockée dans ses batteries, au réseau. Toutes les explications sur le V2G et ses avantages.

Le principe du Vehicle-to-grid (V2G)

Comment fonctionne le V2G ? Cette technologie répond à un double besoin des fournisseurs d’énergie qui, avec la transition énergétique, doivent :

  • Intégrer toujours plus de sources d’énergies renouvelables, comme le solaire ou l’éolien, sans pouvoir en stocker la production à grande échelle
  • Garantir aux consommateurs un réseau stable qui répond instantanément à ses besoins quotidiens

Le V2G est une technologie qui permet de puiser de l’énergie directement dans les batteries des véhicules électriques en charge, lorsque le réseau le nécessite. La recharge ne va donc plus seulement dans le sens du véhicule, mais devient bidirectionnelle.

Lorsque l’offre d’énergie du réseau est supérieure à la demande, les véhicules électriques se chargent de manière traditionnelle. Mais si la demande dépasse l’offre, les véhicules branchés au réseau peuvent alors l’alimenter en énergie.

photographie de panneaux solaires et d'éoliennes devant une fôret

Vehicle-to-grid (V2G) : du côté de l’utilisateur

Belle avancée pour les fournisseurs d’énergie et notre réseau national. Mais du côté utilisateur, que se passe-t-il ?

À l’heure actuelle, le V2G se limite en France aux flottes de véhicules électriques d’entreprises. Mais à moyen terme, l’objectif est de déployer une solution à domicile.

Pas d’inquiétude : pour utiliser la technologie V2G et ainsi participer à l’alimentation du réseau électrique, vous devrez préalablement donner votre accord. Tout sera paramétrable via une application sur votre smartphone.

Ainsi, lorsque vous brancherez votre véhicule électrique à votre borne de recharge bidirectionnelle, sa batterie se chargera et se déchargera en fonction de ses besoins et de ceux du réseau. Pour autant, aucun risque de se retrouver en panne de batterie au moment de partir au travail, car la batterie ne se déchargera que dans une faible mesure.

Grâce à votre application, il sera aussi possible de programmer une charge à 100% pour une certaine heure. Un départ imprévu ? Aucun problème : vous pourrez annuler l’envoi d’énergie au réseau pour forcer votre voiture à se charger.

Un smartphone affiche une application pour recharger sa voiture électrique à distance.

L’impact du V2G sur la batterie de votre voiture électrique

Il est vrai que le V2G occasionne un plus grand nombre de cycles de charge / décharge pour la batterie. Pour autant, avec les batteries lithium-ion , si la gestion de l’énergie est bien faite, la dégradation est très limitée, voire nulle.

Les experts en la matière ont même déterminé que le V2G et le contrôle intelligent de la charge de la batterie peuvent en fait augmenter leur durée de vie. Après avoir réalisé des simulations, les chercheurs ont développé un algorithme V2G conçu pour minimiser la dégradation.

L’absence d’impact du V2G sur la batterie peut d’ailleurs également être garantie par les garanties EV des clients, c’est par exemple déjà le cas si vous utilisez un système V2G approuvé par Nissan.

De plus, les nouvelles batteries lithium-ion actuellement en développement devraient atteindre une durée de vie équivalente à plus de 1,6 million de kilomètres. Elles seront plus robustes et de capacité supérieure à celles que l’on connait actuellement.

A lire aussi : Batterie lithium : tout savoir sur son utilisation 

Pourquoi le V2G est une innovation essentielle

Le V2G est déjà très utilisé et approuvé au Japon, mais aussi légalisé en Allemagne. Cette technologie figure parmi les solutions permettant d’utiliser au maximum de l’électricité renouvelable et de mieux gérer les fluctuations sur le réseau d’électricité.

Mais cette technologie n’est pas avantageuse que pour les producteurs d’énergie. Elle vous est aussi profitable, en tant qu’utilisateur.

Gagnez de l’argent tout en étant acteur de la transition écologique

En faisant le choix de fournir de l’électricité au réseau via votre voiture électrique, vous prenez part de manière individuelle à la transition écologique. Pour cela, votre fournisseur d’électricité vous rémunère pour l’électricité restituée. Quand votre véhicule électrique ne roule pas, l’énergie stockée dans votre batterie peut vous rapporter l’équivalent de 15 000 km de carburant électrique par an, soit environ 250 euros.

Ainsi, utiliser le V2G vous permet de couvrir une partie de la facture de votre électricité automobile. Un choix astucieux lorsque l’on sait que nos voitures sont stationnées 90% du temps !

Grâce au V2G, les véhicules électriques vont devenir un maillon essentiel de notre réseau électrique. Avec l’interdiction de la vente de voitures utilisant des énergies fossiles d’ici 2040, on estime que 40 millions de voitures électriques circuleront en France d’ici 20 ans. De quoi apporter un soutien de taille au réseau !

Le V2G : une solution au problème de stockage de l’énergie verte

Il est aujourd’hui compliqué de stocker l’énergie verte. Les structures le permettant sont très coûteuses, mais aussi polluantes. L’Homme n’ayant pas de maîtrise sur les éléments qui les génèrent (le vent pour les éoliennes, le soleil pour le photovoltaïque…), comment éviter les pénuries sur le réseau ?

Le V2G figure parmi les solutions. Ainsi, la capacité de stockage distribuée rendue disponible au travers de cette technologie va pouvoir aider les fournisseurs d’énergie à répondre aux variations de la demande.

Une ampoule allumée est posée sur l'herbe

La mise en place de cette technologie est une avancée logique dans le cadre de la transition énergétique, largement encouragée par l’État. Elle s’inscrit pleinement dans le développement des « smart grids » ou « réseaux intelligents » , ces réseaux d’électricité qui ajustent les flux entre fournisseurs et consommateurs, grâce à des outils informatiques.

V2G : voitures et bornes compatibles

  • Avoir un véhicule compatible V2G
  • Disposer d’une borne bidirectionnelle capable d’alimenter les batteries de votre véhicule, mais aussi d’en recevoir l’énergie

Parmi les véhicules compatibles V2G, on retrouve aujourd’hui certains modèles de Nissan et Mitsubishi Motors. Du côté français, Renault travaille sur ses prototypes.

Pour ce qui est des bornes, la borne Qovoltis est d’ores et déjà prête pour le V2G. Elle permet une charge rapide, pilotée depuis une application intuitive, sur votre
smartphone. Branchez votre véhicule et partez l’esprit tranquille : votre voiture sera parfaitement chargée à l’heure désirée.

Pensée de façon design, mais aussi résolument intelligente, la borne Qovoltis a la capacité d’optimiser la recharge de votre véhicule. En tant qu’utilisateur, vous pouvez donc opter pour une charge rapide ou optimisée, selon les tarifs heures pleines / heures creuses ou selon vos besoins par rapport à votre véhicule, par exemple.

Dans la poursuite du virage en faveur de la transition écologique et la multiplication de l’utilisation des énergies vertes, le V2G a donc toutes les raisons de s’imposer dans le paysage automobile français ces prochaines années. Déjà expérimenté dans le milieu de l’entreprise, il a également été déployé pour les particuliers à Bordeaux et plus largement en Occitanie, où 100 bornes de recharge V2G ont été installées en 2020.

Sources : Turbo, Energuide, Automobile propre, EDF.

 

Articles
similaires

Batterie de voiture électrique
01 décembre 2022

SOH d’une batterie : comment l’obtenir et l’interpréter ?

Piles électriques de tous les formats
23 novembre 2022

Voiture hydrogène VS voiture électrique : bien comprendre la différence

14 novembre 2022

Entretenir sa voiture électrique : quand, comment et à quel coût ?

Prise de recharge à l'avant d'un véhicule électrique
18 octobre 2022

Voiture électrique : quelle est son autonomie réelle ?